Les campings du Gard Rhodanien

Grâce notamment à son authenticité et son faible coût, le camping a toujours marqué les différentes époques de l’histoire des vacances. Il est en constante évolution et s’appelle plus souvent aujourd’hui « hôtellerie de plein air ».  Zoom sur cette activité dans notre territoire.

Un peu d’histoire

Nombreuses sont les origines du mot « camping ». Il vient à la fois du mot français « camper » et du mot anglais « to camp » qui veut dire « établir son camp », le mélange des deux mots ayant donné naissance au « camping ».

Avant la Première Guerre mondiale, la pratique du camping était considérée comme une activité de la bourgeoisie car elle était réservée à ceux qui disposaient d’une bonne condition physique et à ceux qui pouvaient quitter les grandes villes dont l’air était pollué par les industries.

C’est en 1936 avec l’apparition des congés payés que le camping s’est démocratisé. Des terrains de camping ont été créés par de nombreuses municipalités, principalement en bord de mer. C’est la naissance du camping familial. Durant les Trente Glorieuses, les vacances entrent dans les mœurs. C’est, avec la voiture, un élément de la société de consommation qui se met alors en place.

La grande transhumance des vacances d’été devient un fait de société massif et les gens se rendent compte des avantages du camping par rapport à une pension de famille ou un hôtel plus classique. Les vacances en camping sont moins chères, le prix et la qualité des articles de camping s’améliorent et la location des emplacements reste raisonnable. Le grand sentiment de liberté, et le regain d’intérêt pour le plein air et la nature feront le reste !

Le Camping dans notre territoire…

Le cadre naturel du Gard Rhodanien se prête très bien à ce type d’hébergements.  Mobil-homes, emplacements tentes et camping-car, bungalow, caravanes… vous trouverez ici tous les types d’hébergements de plein air. Ils proposent en moyenne de 50 à 150 emplacements et sont principalement tenus par des familles.

Cette année, avec les inconnus de la crise sanitaire, c’est la carte du tourisme de proximité qui est jouée par les principaux acteurs du camping, regroupés au sein d’une association (voir ci-contre).

Plus de 20 structures existent, du camping à la ferme à l’hôtellerie de plein air haut de gamme, et les réservations démarrent doucement. C’est l’été ou jamais pour découvrir la région autrement !

Confort, convivialité, détente, accueil sont garantis dans tous les établissements ! Les gérants sont très proches de leurs clients et proposent de nombreux services et activités.

Le Mas de Rome – Goudargues

L’Association CAMPINGS GARD

Créée en décembre 2019, elle regroupe 11 campings familiaux du Gard Rhodanien qui travaillent ensemble pour se faire mieux connaître et partager les informations utiles pour la gestion de leurs affaires, familiales pour la plupart. Les frais de communication parfois élevés sont partégés, comme la participation aux salons. Tous se soutiennent dans les temps difficiles de la crise sanitaire. L’Association travaille en étroite collaboration avec l’Office du Tourisme et la marque Provence Occitane. Leur devise ? Ensemble, on va plus loin !

Camping et Environnement

L’approche environnementale est au cœur des préoccupations des gérants de campings depuis toujours. Elle fait aussi souvent partie de l’ADN des clients.

Dans nos campings, de nombreux aménagements sont régulièrement faits pour rester au plus proche de la nature et la préserver au mieux : tri sélectif, réducteurs de consommation d’eau, éclairage à LED ou solaire, produits d’entretien bio…

Dans certaines structures, du personnel contrôle le tri des campeurs pour éviter les erreurs de bacs !

Pour Nelly BAUCHER, Présidente de l’Association Campings Gard : « C’est essentiel et cela fait partie de notre mode de vie et de travail. Les touristes sont avant tout là pour se détendre, c’est à nous de leur faciliter l’écologie ! ».

Accès direct

Réseaux sociaux