Que deviennent les gravats de chantier une fois collectés ?

En 2019, plus de 10.000 tonnes de gravats ont été déposées dans les 10 déchetteries de l’Agglomération par les particuliers et les professionnels du bâtiment. Que deviennent ces milliers de tonnes de gravats ? Réponse dans votre page verte !

Les gravats constituent la grande majorité des déchets du BTP, mais sont aussi générés par les particuliers. Avec des centaines de millions de tonnes générées chaque année en France, la valorisation de ces gravats permet de préserver les ressources naturelles et de limiter la pollution liée à la gestion de ces déchets.

On les appelle les « déchets inertes », c’est-à-dire qui ne peuvent plus subir de modification physique, biologique ou chimique importante. Ils ne se décomposent pas, ne s’incinèrent pas et ne provoquent pas de réaction chimique.… Par leur nature « neutre », ces déchets présentent très peu de risque de pollution.

Dans le Gard Rhodanien, ce sont en moyenne 133 kg/hab de ces déchets qui sont produits chaque année par les entreprises et les particuliers. Ces quantités importantes posent deux problèmes : le stockage et le transport qui génère une pollution importante.

Pour répondre à ces deux problématiques et participer activement à la transition énergétique, l’Agglo a contractualisé depuis janvier 2019 avec la société COVAL, située à Tavel, qui est chargé de récupérer et de valoriser ces gravats. Auparavant, ces derniers étaient employés pour combler d’anciennes carrières. Aujourd’hui, COVAL les recycle pour qu’ils soient réutilisés sur les chantiers. Ils sont ainsi utiles pour les soubassements de routes, le terrassement ou le béton. Ces gravats valorisés constituent alors une bonne alternative aux matériaux naturels.

Ajoutons pour terminer, que le recyclage des déchets du BTP est une obligation inscrite dans la Loi. Les objectifs de ces opérations de réutilisation de matériaux sont multiples : diminution de l’enfouissement, préservation des ressources naturelles, réponse concrète à l’objectif d’atteindre 70% de valorisation matière des déchets du BTP à l’horizon 2020 de la Loi sur la Transition Écologique pour une Croissance Verte.

 

Déchetterie de Cornillon

La déchetterie de Cornillon est actuellement en travaux, jusqu’à la mi-octobre. Durant ces travaux, les dépôts de D3E (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) ne sera pas possibles. Vous pouvez soit les conserver chez vous en attendant la fin des travaux, soit vous rendre dans une autre déchetterie de l’Agglo. La liste est accessible dans la rubrique environnement.

 

Accès direct

Réseaux sociaux