Le contrat de ville

Initiée dans les années 80, la politique de la ville vise à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants. Cela revalorise ainsi les zones urbaines en difficulté, et permet de réduire les inégalités entre les territoires.

Cette volonté se concrétise à travers des contrats d’orientation appelés, Contrats de Ville. Ces contrats encadrent et soutiennent un ensemble d’intervention sur les champs de la cohésion sociale, du développement économique et de l’amélioration du cadre de vie.

Pour mieux comprendre …

Sur le territoire du Gard rhodanien, près de 6000 habitants sont concernés par ce type de démarche. Par ailleurs, deux quartiers y sont reconnus par l’État comme étant prioritaires à savoir, le périmètre des Escanaux-Coronelle-Citadelle-Vigan Braquet à Bagnols-sur-Cèze, le quartier du centre-ville de Pont-Saint-Esprit.

En juin 2015, l’Agglomération et ses partenaires signaient le Contrat de Ville du Gard rhodanien 2015-2020. Ce contrat engageant l’État, l’ensemble des collectivités locales, des établissements publics et des bailleurs fait l’objet d’une prolongation jusqu’en 2022. Une de ses applications locales prend la forme d’un appel à projet annuel à destination des porteurs de projets (association, établissement public ou service d’une collectivité territoriale) menant des actions à destination des habitants d’un quartier prioritaire.

L’État, la Région, le Département, la Communauté d’Agglomération du Gard Rhodanien et les villes de Bagnols-Sur-Cèze et de Pont-Saint-Esprit  lancent l’appel à projets du contrat de ville 2020. Vous êtes une association, un établissement public ou une collectivité et vous réalisez une action en 2020 sur les territoires prioritaires définis par le contrat de ville et vous êtes en recherche de financement alors vous êtes susceptibles de bénéficier d’un soutien et d’un financement au titre de la Politique de la Ville.

 

Vous trouverez en téléchargement :

  • Le règlement de l’appel à projets 2020.
  • Pour vous aider à renseigner votre demande en ligne vous trouverez également un guide pédagogique repérant les points de vigilance.

 

Dans une démarche de simplification il n’y a plus de formulaire papier à renseigner. Toutefois et afin de permettre une instruction partenariale de votre demande il est demandé au porteur de projet d’enregistrer la demande sur la plateforme en ligne et de l’envoyer par mail au chef de projet réfèrent  (voir contacts page 17 du règlement). C’est seulement après validation qu’il vous sera demandé de transmettre via la plateforme.

Les porteurs de projets sont invités à prendre contact avec les chefs de projet avant d’effectuer tout dépôt afin de vérifier l’éligibilité de leurs actions aux financements.

L’appel à projet est ouvert jusqu’au vendredi 29 novembre 2019.

 

 

Accès direct

Réseaux sociaux