Le budget

Le budget est voté par le Conseil communautaire composé de 77 élus. Les budgets des collectivités doivent toujours être votés en équilibre réel et sincère et suivant un calendrier établi par la loi : avant le 15 avril, ou le 30 avril année de renouvellement de l’assemblée.

Le budget est le reflet des actions de la collectivité.

Il retrace l’ensemble des dépenses et des recettes pour l’année. Il prévoit notamment la répartition entre les grands secteurs d’activités de l’Agglo, le niveau des ressources attendues, les dépenses qui seront réalisées par les services et les différents projets d’investissement.

Comment s’organise le budget de l’Agglomération ?

Le budget de l’Agglomération est composé d’un budget dit “principal” et de budgets dits “annexes” :

  • Zones d’activités économiques
  • Transports,
  • Aires d’accueil des gens du voyage

Chaque budget comporte deux sections :

  • une section fonctionnement,
  • une section investissement

Le budget principal dispose dans sa section de fonctionnement :

Des recettes fiscales versées par les ménages et les entreprises. Des recettes versées par l’Etat comme les dotations et compensations financières ainsi que des recettes diverses tels que les paiements des familles pur l’inscription dans les crèches ou les ALSH.

Ces recettes servent à financer :

  • Des charges de fonctionnement dont les frais de personnel, frais financiers, charges de gestion…
  • Des aides financières diverses attribuées aux associations et partenaires.
  • Des restitutions et des contributions financières versées aux 44 communes membres, sous la forme d’une attribution de compensation et d’une dotation de solidarité communautaire.

Les dépenses de la section d’investissement sont donc constituées :

  • Du remboursement du capital des emprunts.
  • Des dépenses liées aux travaux menés par l’Agglomération.
  • Des Fonds de concours versés aux communes pour les accompagner dans leurs projets locaux.

Le Budget 2018

Les taux des impôts n’augmentent pas en 2018, conformément à l’engagement pris au moment de l’adoption du Pacte financier et Fiscal.

l’Agglomération investit aux côtés des mairies dans leurs projets à travers des fonds de concours. Avec ce soutien, chaque année des projets d’aménagement voient le jour dans les communes. Depuis 2013 ce sont 130 projets locaux soutenus et plus de 4 millions d’euros investis par l’Agglo dans l’économie locale. Ce dispositif est renouvelé en 2018.

La Dotation de Solidarité Communautaire (DSC) est maintenue. Cette nouvelle ressource financière (380 230€ en 2018) est directement versée aux communes. C’est un moyen concret de faire jouer la solidarité entre les communes au sein de l’Agglo, notamment envers les mairies qui disposent de moins de moyens.

En ce qui concerne l’investissement en 2018 l’Agglo concrétise plusieurs investissements préparés lors des années précédentes :

  • La création d’une pépinière d’entreprise
  • La mise en service du Gîte Pleine Nature
  • Le déploiement de la première tranche des zones wifi touristiques.
  • Les premiers aménagements sur le site du projet L’Ardoise Eco Fret.
  • La fin de la construction de l’Aire d’accueil des gens du voyage à Laudun
  • La fin de la construction d’un Centre Ados à Bagnols-sur-Cèze
  • L’extension des crèches et Centres de loisirs pour augmenter nos capacités d’accueils

Les études d’aujourd’hui sont les investissements de demain, nous poursuivons la préparation des projets qui sont lancés :

  • Le Musée du Gard rhodanien
  • La nouvelle crèche en remplacement de celle de Sabran
  • De nouvelles acquisitions foncières pour la création de zones d’activités économiques.

Accès direct

Réseaux sociaux